MusVerre réinterprète le concept du cabinet de curiosités

L'écrin de la création verrière internationale

Aux portes du petit village de Sars-Poteries, dans les Hauts-de-France, le Musverre dont les bâtiments ultra modernes sont posés en plein champs, revisite le concept du cabinet de curiosités. Sa nouvelle exposition explore les facettes du monde vivant. Et puisque l’ONU a décrété que 2022 est l’Année Internationale du Verre, ce matériau est plus que jamais sous les feux des projecteurs.

Jusqu’au 21 août, une trentaine d’artistes en profite pour présenter leurs créations insolites.Et l’imagination est au pouvoir car ils offrent leur vision du monde : minéral, animal et végétal. Avec une profusion d’œuvres : ménageries surdimensionnées, incursion sous l’océan, flore exubérante où grouillent des insectes et autres bizarreries inclassables qui interrogent.

Au fil d’une scénographie immersive, les objets évoquent l’univers microscopique, l’océan, un herbier ou la pharmacopée grâce à une illusion de stucs habilement moulés et de tentures drapées. Une thématique suit l’autre, et les visiteurs font face à des cellules, des virus, des invertébrés des grands fonds marins ou encore des organismes lilliputiens magnifiés. Un parcours fascinant, d’un grand réalisme… musverre.lenord.fr

📷 Roland Gagneux

Martin LEWINSKI

Rédacteur

Post navigation

Galerie Avant-Scène : Franck Evennou fait son come back

Des œuvres emblématiques inspirées de la nature

Hôtel Molitor : l’écrin de l’exposition « To the Water », by Soo Burnell

Un plongeon artistique dans les plus belles piscines

Versailles : visite de la Galerie des Sculptures et des Moulages

Les civilisations antiques au cœur de l'académie royale

Australia Now, un an de célébrations culturelles

Une succession d'événements à travers la France

Arles : un Festival Eté Indien(s) très gourmand

Un événement arty à croquer

Antonio Lopez, une écriture visionnaire

La mode s'expose au Campredon Centre d'Art

Jardin des Arts, l’exposition monumentale à Châteaubourg

Dialogue entre la nature et la création contemporaine

Close-up, l’expo qui remue du Studio Artera

Un tour de passe-passe qui ne laisse pas indifférent