Colette Maxwell dévoile sa première collection

« Scalps » : l’art du collage au cœur de la création

Sous le pseudonyme de Colette Maxwell, se cache Juliette Biraben, une jeune femme passionnée depuis toujours par les arts visuels et graphiques. Après des études de lettres et de philosophie, elle intègre la célèbre école Penninghen. À la fin de son cursus, elle crée son agence artistique à Paris et travaille depuis 10 ans dans le luxe et le design. Son œil expert dans la publicité aiguise peu à peu son trait et sa sensibilité sur « l’objet féminin ». À la fois fascinée et critique, elle commence à déconstruire l’utilisation charnelle des corps et des visages dans ses magazines préférés. De Vogue à M le Monde, en passant par le magazine Numéro, la voilà qui coupe, creuse, taille des visages et des vêtements pour en extraire de nouvelles images aux reliefs audacieux. Son exposition, intitulée « Scalps » révèle une première série de papiers sculptés. De cette pratique de découpe au scalpel, naissent des collages inattendus et captivants, présentés sous vide, comme asphyxiés, figés, devenus imperméables au temps et à la recoupe.

En parallèle, avec la série Trophées, Colette Maxwell collecte, colmate, panse et recoud des fragments de corps nus ou habillés. Apparaissent alors des étendards féminins, lambeaux de chairs illuminés, métamorphose de papier à l’imprimé coloré.

Tous ces subtils assemblages, faits de mille strates, donnent vie à de véritables œuvres d’art. Une artiste à suivre ! Et à découvrir du 22 mars au 27 mars 2022, à la galerie Six Elzévir au 6, rue Elzévir, 75003 Paris. sixelzevir.net

Coppery Design crée le luminaire Cubic

Un bel objet de décoration archi contemporain

Stéphanie Langard fait du décorum une raison d’être

Quand l'émotion esthétique réinvente le design

Nauu Design, l’exubérance créative

Une collab' exclusive avec Christian Lacroix

Galerie Perahia, le King Kong d’Orlinski aux enchères

Une action caritative version arty

Sacha Walckhoff, des tables d’appoint tridimensionnelles

Une touche de science-fiction très années 80

Champagne Gosset, une expo très nature dans le cadre du festival Vign’Art

Nouveau Souffle, une œuvre de l'artiste Vincent Rahir

Fondation Louis Vuitton, une nocturne spéciale archi

Les jeunes architectes imaginent des modules de vie

Luteca, le design sous le soleil de Mexico

Une modernité avant-gardiste appuyée sur les traditions