Yann Masseyeff investit la place Vendôme avec sa « Ligne de Vie »

Une œuvre monumentale sur l’allégorie du temps !

Originaire de Dakar, Yann Masseyeff se nourrit d’une multitude d’influences culturelles. Jeune, il s’initie au dessin, puis attiré par le travail de la matière, se tourne tout naturellement vers la céramique. Il modèle la terre, intimant un dialogue presque primaire avec ses sculptures et fait résonner en elles son énergie créative. Installée sur la place Vendôme, l’une des places les plus luxueuses de Paris, Yann Masseyeff signe avec « Ligne de Vie » une œuvre monumentale qui s’inscrit dans la continuité de son travail mené depuis des années : sa réflexion sur l’évolution, l’incertitude sur notre temps passé sur terre, l’être humain face au temps et à ses origines, ces questions existentielles sont au top de ses priorités artistiques. Sur 41 mètres de long, l’artiste dévoile un alignement de 66 sculptures en grès, implantées tous les 60 centimètres. Un rythme régulier qui nous rappelle le temps qui passe de manière inéluctable. Cette ligne définit une métamorphose qui se finit comme elle a commencé, créant ainsi le cycle de la vie et laissant une empreinte unique sur le caractère de la vie de chaque individu.

Avec cette création, Yann Masseyeff nous livre une expression artistique réalisée d’un geste simple, archaïque et presque tribal. A découvrir du 1er au 30 avril 2022. Parallèlement à l’installation Ligne de Vie, la Secret Gallery consacrera une exposition monographique qui lui est entièrement consacré, du 5 avril au 23 juillet 2022, au 19, rue de Varenne 75007 Paris. yannmasseyeff.com/secretgallery.fr

Globalisto, l’exposition stéphanoise qui bouge

La philosophie en mouvement s'invite au musée

J.M. Weston : mise en scène de l’exposition “Chaussoeuvres”

Une rétrospective autour de 11 onze paires de chaussures

Australie-Le Havre, l’expo globe-trotteuse

Rendez-vous en terres lointaines, au départ de Normandie

La famille Onassis met aux enchères un tableau de Winston Churchill

Une estimation vertigineuse de 1.5 à 2 millions de dollars

Musée des Arts Décoratifs : le design pour tous, de Prisunic à Monoprix

Une aventure française à travers plus de 500 œuvres

Paris Design Week, le grand retour

Tout l'univers de la décoration et de l'art de vivre

Avec Max Rovira, au pays de Salvador Dali

Entretien arty avec le peintre phare de la Catalogne

Fondation Luma, le supplément culturel d’Arles

Un building édifié par l’architecte américain Frank Ghery