Le Musée d’arts de Nantes présente « Hyper sensible »

Le Musée d’arts de Nantes présente une exposition intitulée « Hyper sensible », consacrée à l’hyperréalisme et à la sculpture de ce mouvement artistique infiniment introspectif. Les visiteurs pourront découvrir cette exposition à partir du 7 avril. Le Musée d’arts de Nantes se vante d’être la seule collection publique à posséder une sculpture du pionnier de l’hyperréalisme, l’artiste américain Duane Hanson. Cela lui confère une légitimité certaine pour proposer cette exposition sur ce mouvement artistique né aux États-Unis dans les années 1960, en réaction à l’abstraction qui dominait à l’époque et dans la lignée du pop art. Il convient de noter que l’hyperréalisme connaît un nouvel essor dans le monde occidental depuis la fin du XXe siècle. Le Musée Maillol a ainsi présenté en début de saison une exposition intitulée « Hyperréalisme, ceci n’est pas un corps », qui présentait une cinquantaine d’œuvres.

L’exposition « Hyper sensible » propose un ensemble d’une trentaine d’œuvres de dix sculpteurs et sculptrices, allant des historiques comme Duane Hanson et John DeAndrea à la relève représentée par des artistes tels que Gilles Barbier, Berlinde De Bruyckere ou Daniel Firman. Cette forme d’art figuratif met l’humain au cœur de sa démarche et surprend toujours les visiteurs. Le double de la figure sculptée peut susciter l’identification, le rejet, la fascination ou le malaise. Le parcours de l’exposition est divisé en trois temps : la première partie, intitulée « Du vrai avec du faux », met en avant la précision et le mimétisme des artistes hyperréalistes à travers des attitudes et des gestes.

Hyper sensible

La deuxième partie, « Corps, fictions, miroirs », insiste sur la dimension fictionnelle de ces œuvres qui abordent les différents cycles de la vie. La dernière partie, « Le paradoxe de l’invisible », dévoile des états d’introspection tels que l’attente, la rêverie, ainsi que des émotions telles que la tristesse ou le plaisir. Il s’agit donc d’un art du portrait infiniment sensible. L’exposition « Hyper sensible, un regard sur la sculpture hyperréaliste » se tiendra du 7 avril au 3 septembre au Musée d’arts de Nantes. Les informations complémentaires sont disponibles sur le site web du musée : museedartsdenantes.nantesmetropole.fr.