Hôtel de la Marine, l’écrin de la collection Calouste Gulbenkian

Le plus célèbre collectionneur d’art du début du 20e siècle

Dans le cadre de la saison franco-portugaise, l’Hôtel de la Marine accueillera des chefs-d’œuvre ayant appartenu à Calouste Gulbenkian. Le titre de l’exposition est « Gulbenkian lui-même : dans l’intimité des collectionneurs ». Il met en lumière 82 trésors du musée de Lisbonne, qui abrite la collection privée du fondateur et met en valeur la passion de l’homme pour l’art. Des œuvres parfois très anciennes, des sculptures et des bronzes, des pièces de monnaie de la Grèce antique, des livres précieux du XVe siècle, de l’art islamique, des objets précieux d’Asie, voire d’Albrecht Dürer, de Jean-Antoine Watteau et des peintures de Francesco Guardi. Il y a aussi des œuvres de Rembrandt, Rubens, Manet et Renoir. L’événement raconte également les histoires d’hommes d’affaires, de collectionneurs d’art et de philanthropes. Calouste Sarkis Gulbenkian, arménien, est né dans l’Empire ottoman.

Riche des cultures orientales et occidentales, c’est un « architecte commercial » avec un sens de l’équilibre des intérêts qui s’est manifesté dans la première moitié du XXe siècle. En raison de son talent de négociateur, il a joué un rôle de médiateur important dans les négociations internationales sur l’exploitation des réserves de pétrole sur le territoire actuel de l’Irak. Il a progressivement gagné un respect considérable dans les cercles associés à l’industrie pétrolière et est devenu à un moment donné l’homme le plus riche de la planète. Tout au long de sa vie, il se passionne pour la beauté des objets, réunissant une collection d’œuvres d’art éclectiques et uniques. En 1902, il acquit la nationalité britannique et mourut à Lisbonne en 1955, où il passa les dernières années de sa vie. En 1956, sa fondation est établie dans la ville. C’est une exposition unique à découvrir jusqu’au 2 octobre 2022. hotel-de-la-marine.paris

Festival Proust de la Plaine Monceau,12 jours de festivités

À la recherche d'un amoureux de Paris

Maison Jean Cocteau, sur les pas d’un poète

Une nouvelle destination culturelle à Milly-la-Forêt

Fondation Villa Datris, 10 ans d’expos à L’Isle-sur-la-Sorgue

Une exposition estivale qui sort du cadre

Musée des Arts Forains : hommage aux Années Folles et à Joséphine Baker

Dans l’univers des mythes et des légendes

Galerie de Sèvres : à la frontière entre l’art et le design

Un événement phare de la Design Week 2020

Lamborghini, invité de la Cité de l’Automobile, à Mulhouse

L'histoire d'une marque, des années 60 à nos jours

Atelier Leblon Delienne & José Levy : les poupées Kokeshi dévoilées

Une collection de sculptures déclinées en version virtuelle : une première !

Stéphanie Kilgast, l’univers imaginaire d’une plasticienne

L'art naturel en version sculptural et pictural