Nicolas Eres, la passion du métal

De l’atelier familial au métier de plasticien

Catégorisé comme Art de vivre
Nicolas Eres

Les amateurs de brocante connaissent la galerie-boutique de Nicolas Eres, à l’Isle-sur-la-Sorgue. C’est là que celui qui n’était pas destiné à devenir sculpteur, puisqu’il travaillait avec son père dans l’atelier familial de mécanique agricole et de ferronnerie se prend de passion pour le métal. Il en perçoit le potentiel artistique, puis l’envie de le façonner et de l’apprivoiser devint irrésistible. Torturer des fils de métal fait aujourd’hui partie de son quotidien, et il leur donne des formes inspirées par la nature. Il compose des étoiles, des croissants de lune en feuilles de cuivre, des papillons, des oiseaux, des fourmis thermolaquées et des méduses en verre soufflé ou en porcelaine, en les mêlant à du verre soufflé.

Celui qui est enfin devenu un plasticien à part entière crée des œuvres originales qui ont déjà été exposées à la fondation Salinger, en Provence, au Zoo Art Show de Lyon et dans les grands salons d’art contemporain, comme le GMAC, à Paris, le SM’ART, à Aix-en-Provence ou encore la FIAC, à Marseille. Naïves, poétiques, chacune d’entre elles est unique et réalisée à la main, avec un regard d’enfant touchant qui trouve sa place dans les intérieurs élégants et décalés. Une visite à noter dans votre agenda lors d’un prochain week-end dans la Venise comtadine… eres-nicolas.com