Max Rovira

150 ans, le bel âge ! C’est celui de ce palace mythique d’Antibes, l’Hôtel du Cap-Eden-Roc. Dirigé de main de maître par Philippe Perd, il a vu célébrer tant et tant de fêtes et d’évènements somptueux, dont l’incontournable soirée caritative, et “so people” de l’AMFAR, pendant le festival de Cannes. Depuis son inauguration, en 1870, l’hôtel ne cesse de recevoir familles royales, artistes, stars hollywoodiennes et internationales. Comme Scott Fitzgerald, Picasso, Ernest Hemingway, Marc Chagall, des habitués, mais aussi Marion Cotillard, Guillaume Canet, Nicole Kidman et Sharon Stone qui séjournèrent dans cet édifice de style Napoléon III, ou dans l’une de ses villas de rêve.

2020 a été l’occasion de rafraîchir les espaces de restauration et d’y insuffler de nouveaux concepts de design, sous la patte créative de l’architecte d’intérieur brésilienne, Patricia Anastassiadis. Ayant déjà oeuvré au Palacio Tangara de Sao Paulo, du même groupe hôtelier Oetker, elle connaissait bien les attentes des propriétaires mais aussi cette région du Cap d’Antibes, puisque son oncle y vécut. Sans dénaturer les lieux, elle a su unir le passé et le présent avec subtilité. Priorité donc aux bleus, aux gris bleus et aux verts dans d’infinis dégradés qui relient les nuances naturelles des luxuriants jardins à celles de la Méditerranée.

A commencer par le Louroc, le restaurant gastronomique supervisé par Eric Frechon, triple étoilé du guide Michelin à l’hôtel Bristol à Paris, et où officie le chef exécutif Arnaud Poette. La moquette semble refléter les fonds marins, des rivages transparents aux profondeurs. Les sièges en bambou ont été fabriqués sur mesure, tout comme les suspensions d’albâtre en forme de goutte qui diffusent une tendre lumière, en passant par les assiettes et les objets déco créés par Agnès Sandhal,  une galeriste de  Vallauris.

Même esprit au bar La Rotonde, dont les meubles aux courbes elliptiques apportent, comme le tapis ovale reproduisant à l’identique le vert des feuilles des arbres du jardin, douceur et fluidité à l’espace. Sans oublier les touches de bleu et de rouge du Grill Eden Roc. The place to eat pour déjeuner d’une salade de king crab, pamplemousse et avocat puis d’un délicieux vitello tonato, non sans avoir dégusté auparavant un Bellini, la spécialité maison, en profitant de la vue panoramique sur la Grande Bleue.

hotel-du-cap-eden-roc.com – oetkercollection.com

Claudine HESSE