Max Rovira

L’architecte franco-américain Elliott Barnes poursuit sa carrière en solo, tout en s’autorisant quelques petites fugues créatives. Comme celle qu’il entretient désormais avec The Invisible Collection, pour laquelle il produit des pépites design très remarquées. Ses concepts décoratifs s’inscrivent dans la pureté des lignes et l’harmonie des couleurs où il exprime une vision éclectique de son métier. Elliott Barnes multiplie les réalisations de prestige. La Maison de Champagne Ruinart, à Reims, l’hôtel Ritz Carlton, à Wolfsburg, le musée Carnavalet, à Paris, tout en décorant un « showcase appartment » pour le groupe Mitsui, à Tokyo, une villa balnéaire cannoise et même un Condominium à Bangkok. Le designer s’offre un parcours de succes story avec cette console Zuma au cadre en résine laquée or et une finition d’algue naturelle, ou encore ce guéridon Repli en liège, or rose et bois laqué. Une style minimaliste aux finitions ultra luxueuses. theinvisiblecollection.com

Henri YADAN