Asteré, pour faire des murs des œuvres d’art

Faire de son domicile un musée

Nouvelle dans le domaine de la décoration intérieure, Asteré invite des artistes contemporains à faire vivre leurs créations sur un autre support que leurs toiles. Et l’effet est si saisissant qu’on pourrait croire à des tableaux. Le concept est de leur permettre de s’exprimer dans la maison. Finies les collections de papiers peints que l’on retrouve un peu partout, au gré des modes et des saisons.

Place à des œuvres qui sortent des galeries pour rejoindre pour faire du domicile un musée. Elle donne carte blanche à trois peintres pour imaginer des gammes complètes et variées. À l’honneur cet hiver, François Mascarello, Garance Vallée et Porter Teleo. Orienté vers les arts décoratifs, le 1er expérimente dans son atelier la peinture à l’huile, le kraft et la paille, déclinés en version murale avec des effets de matières et de brillances.

Pour sa part, Garance Vallée s’inspire de l’Antiquité et des mythologies pour construire un univers minéral transposé à coups de pinceaux sur les murs. Quant au duo de Porter Teleo, formé par Kelly Porter et Bridgett Cochran, il privilégie la couleur, intense et picturale. Ces modèles surréalistes, en trompe-l’œil, invitent l’art à s’installer dans l’intimité des maisons de collectionneurs astere.fr