Manolo Valdes, invité vedette du Comité George V

Revisiter le thème classique du portrait féminin

Le Comité George V rend hommage au sculpteur Manolo Valdes. Piloté par Rémy Makinadjian, en duo avec Opéra Gallery, cette institution du Triangle d’Or parisien met à l’affiche le sculpteur espagnol lors d’une exposition à ciel ouvert. Peuplée de palaces, d’ambassades, de concept stores haute couture, de joailliers et de grands restaurants, l’élégante avenue George V transformera ses trottoirs en musée en plein air, jusqu’au 15 janvier 2021. A la fois peintre, dessinateur, graveur et sculpteur, Manolo Valdes, figure majeure de la scène contemporaine, qui réinterprète l’histoire de l’art, sera la vedette de cette artère phare lors de cet événement.

L’alchimiste des matières sublimées y déploiera 10 œuvres, de 4 mètres de haut et de 6 mètres d’envergure, dans le cadre de la 2e édition de ce rendez-vous très attendu. « Monumentales Égéries » dévoilera ainsi sa fascination pour les propriétés des matières, auxquelles il donne vie de façon singulière. Aluminium, bronze, résine et acier inoxydable s’assemblent ici pour revisiter le thème classique du portrait féminin. Ode à la féminité, ses têtes stylisées, surmontées de couronnes et de coiffes, portent les noms de femmes, de muses ou de divinités. Dans l’espace public, ses bustes aux traits fins et aux visages idéals renvoie à à la statuaire égyptienne, bouddhiste ou romane, comme un rappel aux grandes signatures d’El Greco, Pablo Picasso, Henri Matisse ou Brancusi. Pour lui, l’art est une succession et une addition de talents… comitegeorgev.comoperagallery.com