Max Rovira

Paul Day, c’est l’artiste favori du Prince Charles ! Adulé par la famille royale, à laquelle il a souvent rendu hommage avec ses représentations des mémoriaux de la bataille d’Angleterre et du bas-relief de la Reine Mère, à Londres, ce sculpteur britannique s’est installé dans une ancienne ferme restaurée du village de Sainte-Sabine, en Côte d’Or. Paul Day y possède un atelier où il façonne la terre cuite, le bronze et la résine pour offrir une autre vision de la sculpture urbaine monumentale, avec des ambiances théâtrales.

Ses paysages urbains et ses figures humaines ressemblent à des tableaux en 3D, parfois à des bandes dessinées, et ses doigts habiles traduisent ses impressions et sa vision du monde sur des œuvres exposées dans toute l’Europe. Parmi elles, « The Meeting Place » de 9 mètres de haut, inaugurée par la reine Elisabeth II, est exposée au cœur de la gare londonienne de Saint-Pancras. Cet artiste atypique et inclassable donne à la matière vivante une faculté d’absorption de la lumière, avec un Artwork qui joue à volonté sur les volumes et les perspectives pour réviser les échelles de grandeur des personnages et des scènes qui prennent alors une intensité dramatique. N’attendez pas de lui des pièces néo-classiques ! Tout ce qu’il touche va à contre-courant des modes, c’est ce qui fait sa valeur… pauldaysculpture.com

Henri YADAN