French Cliché l’Appartement : le retour de l’artisanat vintage

La jeune création revisite l'artisanat du 20e siècle

Au confluent de l’art, du design et de la mode, French Cliché l’Appartement sublime la jeune création en revisitant l’artisanat du 20e siècle. En ces temps confus et confinés, les idées créatives et les énergies fusionnent pour créer des concepts innovants dans le domaine de l’artisanat. Imaginée par les designers Hugo Matha et Emily Marant, en association avec Maison Mère et la Galerie Joyce, une boutique parisienne de pièces uniques ou en édition limitée, sur commande ou à emporter, voit le jour jusqu’au 29 octobre 2020. Cette plate-forme collaborative offre aux talents émergents un carrefour d’idées et un cabinet de curiosités pour lancer des collections d’objets conçus par la main de l’artisan.

L’ensemble des pièces est inspirée par la culture française. Et la sélection réinvente l’esprit de la fin du siècle dernier, au travers des matières et des couleurs, sous un regard contemporain. Cet art de vivre fonctionne au rythme de rencontres, d’événements surprenants et décalés, de photographes, de sculpteurs, de stylistes, de céramistes et de plasticiens. Foisonnant, pluriel, éclectique, il bouscule les clichés poétiques, ludiques ou esthétiques avec une Marie-Antoinette qui croise Boris Vian pour composer le tableau idéal d’un futur recomposé. Un vent de nouveauté se lève sur le le patrimoine du made in France qui s’ouvre au monde. maisonmere.fr

Nedgis, un Smart Book light et sculptural

Un livre high-tech qui cumule lumière et design

LZF, les lampes de l’imaginaire artistique

Une mise en lumière magique

Colect, le design belge passe à table

La scène artistique du Plat Pays redouble de créativité

Boca do Lobo, une ligne de meubles surréaliste

Une invasion de bugs de la chambre au salon

Cozip Pool Bed, le gadget must have au bord de la piscine

Un matelas en mousse de nouvelle génération

Jérôme Blanc, le dialogue avec la matière

Le bois fait son grand retour chez les artistes

Dior Maison prend la pose au Salon du Meuble de Milan

Un emblème iconique revisité

Carole Serny, l’audace créative des métiers d’art

Ciseler et graver les matières précieuses