Monastère royal de Brou : un musée confidentiel

L’histoire de l’Europe idéalisée par l’art

Catégorisé comme Expositions

Aux portes de Bourg-en-Bresse, le monastère Royal de Brou abrite un musée qui conjugue culture, architecture et peintures. À 2h de TGV de la capitale, ce chef-d’œuvre de style gothique flamboyant est un édifice multi facettes, élu monument préféré des Français, en 2014, lors des Journées du Patrimoine. Son étoile dévoile une église, des cloîtres, des tombeaux princiers, des vitraux et des sculptures.

Le site fait également office de musée municipal des beaux-arts où les œuvres d’art se mêlent pour révéler la saga de ce temple dédié au souvenir d’un amour éternel. Bâti il y a 5 siècles, pour rendre hommage à l’amour de Marguerite d’Autriche pour son défunt mari, on y entrevoit la vie des moines de l’époque. Au croisement des arts plastiques, visuels et des arts de la scène, il propose, jusqu’au 25 juin 2022, l’exposition Amour, Guerre & Beauté, des ducs de Bourgogne aux Habsbourg, à travers 40 toiles de style « troubadour ».

Celle-ci met en scène les rivalités familiales, les trahisons, les déceptions sentimentales, mais aussi les luttes de pouvoir, les mariages et les assassinats dans un parcours passionnant, imaginé comme une série télévisée. Charles le Téméraire, Charles Quint et François 1er y sont croqués par des artistes européen, comme Eugène Delacroix, Paul Delaroche, Edouard Hamman, Fleury Richard et Sophie Rude. Une visite à faire en famille, pour découvrir une région qui regorge de paysages et d’espaces naturels de toute beauté. monastere-de-brou.fr

Publié le