Musée Unterlinden de Colmar : la rétrospective Yan Pei-Ming

40 ans de carrière en une expo

Pour les 40 ans de carrière du peintre chinois, Yan Pei-Ming, le musée Unterlinden de Colmar lui consacre une rétrospective d’envergure, intitulée “Au nom du père”. Mondialement connu pour ses portraits monumentaux, il dévoile dans cette exposition plus de 50 tableaux et une douzaine de dessins et d’aquarelles issues d’institutions publiques et de collections privées. Celles-ci interrogent le rapport de l’artiste avec ses origines, de Mao à la figure du père en passant par Bouddha et la mère sans oublier les paysages de Shanghai. Son travail aborde les thèmes de la filiation, du sacré et du sacrifice, dominé par des portraits et autoportraits. Sa peinture est essentiellement monochrome, noir et blanc, représentant l’ombre et la lumière, et de temps en temps le rouge, symbole du sang mais aussi du bonheur.

Un tableau inédit au format gigantesque, appelé “Pandémie” clôture le parcours. Cette oeuvre, écho au Retable d’Issenheim du 16e siècle, témoigne de la période sombre que le monde traverse actuellement, avec la crise du Covid 19. À découvrir jusqu’au 11 octobre 2021. musee-interlinden.com

Fondation Bernardaud, l’exposition événement à Limoges

Réflexions entre l'Homme et la Nature

Musée Ingres Bourdelle de Montauban, l’invitation faite à Georges Rousse

Rendez-vous dans la salle du Prince Noir

Hôtel Molitor : l’écrin de l’exposition “To the Water”, by Soo Burnell

Un plongeon artistique dans les plus belles piscines

Toulouse-Lautrec, une toile adjugée à 183 300€

Record absolu pour une œuvre de jeunesse de l'artiste

Musée de la Romanité de Nîmes, la réouverture. Enfin !

Des vestiges historiques dans un écrin futuriste

Porsche lance « The Art of Dreams »

Le numérique invite à explorer les limites de la perception

Valence : l’exposition All Over, sur la route des vacances

Carte blanche à Philippe Favier

Galerie Maurizio Nobile, de Bologne à Paris

Un point de référence des collectionneurs initiés