Hôtel Peninsula Paris & la Galerie Templon au service de l’art

L'art s'expose au sein du palace, jusqu'au 10 janvier 2022

Depuis sa création, le groupe hôtelier “The Peninsula Hotels” s’engage à soutenir l’art et la culture à travers des expositions temporaires d’artistes français et internationaux. Après “Art in Resonance“, inaugurée à l’Hôtel Peninsula Hong Kong, puis à Paris, l’établissement parisien s’associe à la Galerie Templon, une galerie d’art française majeure, pour présenter les œuvres de l’artiste chilien Ivan Navarro. Ce créateur utilise la lumière comme matériau de base, détourne des objets en sculptures de néons ainsi que des lumières fluorescentes et incandescentes, transformant ainsi l’espace par des jeux d’optique. Cinq de ses oeuvres seront exposées dans les espaces publics de l’hôtel afin de les rendre accessibles au plus grand nombre. Cinq autres, installées dans les deux plus belles suites du palace, offriront une expérience exclusive à leurs résidents.

Deux tables rondes avec des experts de l’art seront également organisées pour promouvoir l’art et dialoguer avec différentes générations de publics, artistes, amateurs d’art, novices ou spécialistes ou encore avec les étudiants en école d’art. De quoi faire du Peninsula Paris une référence artistique de la capitale… peninsula.com/paris

Post navigation

Palais Galliera, une réouverture sous le signe de Chanel

Un lieu dédié aux événements de prestige

Fondation Jérôme Seydoux-Pathé : hommage à la Comédie-Française

Une série de ciné-concerts entre le 7e Art et théâtre

Apulia Mystères des Pouilles, l’expo entre terre, pierres et mer

Découvrir la région des Pouilles à travers l'art

Artcurial fait son show à Monaco

Les grands sculpteurs se retrouvent sur le Rocher

Studio MHNA : le Cork Bowl de Jasper Morrison réinventé

La nouvelle allure d'un objet culte

Stephan Chinikov passe l’été à Saint-Paul-de-Vence

Un bain de couleurs estivales

Musée Maillol : focus sur le Monde de Steve McCurry

Un voyage fascinant à travers l'objectif d'un photographe

The Art to Disarm, l’expo solo de Bran Symondson

Des œuvres composées la fleur au fusil