Stickymonger, l’univers parallèle de la K Pop

Des œuvres à la frontière du surréalisme

C’est au Pavillon Rive Gauche que Joohee Park, alias Stickymonger, célèbrera son évènement dédié à présenter au public français ses univers parallèles. Cette sud-coréenne qui réside à à New York, où elle expose dans des galeries prestigieuses, peint ses œuvres à la frontière du rêve et de la réalité à travers le regard perçant de ses personnages. L’artiste nous plonge en effet dans un monde, mi enfantin mi surréaliste aussi chaleureux qu’inquiétant, à mi-chemin entre obscurité et lumière, innocence et angoisse.

En résumé : des mangas à l’eau de rose qu’on adore. Son travail ouvre un portail vers un imaginaire qui lui est propre, composé d’ombres et de contradictions. Jusqu’au 5 décembre 2021, ses tableaux vont faire le bonheur des collectionneurs qui ne misent que sur des valeurs sûres… 8, rue Frédéric Sauton, 75005 Paris. fouryougallery.com

Guerlain sublime l’art immatériel

des œuvres virtuelles mises aux enchères

Niels Hansen Jacobsen s’invite au musée Bourdelle

Les contes étranges du sculpteur et céramiste danois

Musée d’Art Moderne de Céret : réouverture le 5 mars

Un nouvel espace pour accueillir les œuvres de Jaume Plensa

Préambules : chefs d’oeuvres contemporains sur papier

Une exposition hors des sentiers battus

Ruinart, mécène de l’association Art of Change 21

L'environnement au cœur des gestes artistiques

Fondation Bernardaud, l’exposition événement à Limoges

Réflexions entre l'Homme et la Nature

Art Capital 2020 expose la Main Visage de Kasper

L'ode à la femme au Grand Palais

Diego Giacometti Forever !

Les oeuvres d'un génie revisitées par ses pairs