Max Rovira

Innovantes, attachantes, les sculptures de Ben Fearnley mettent les emojis, les emoticônes et autres smileys au centre l’art contemporain. Chaque utilisateur d’un smartphone, d’une tablette ou d’un ordinateur utilise ces symboles sur son clavier. Mais reprendre ce thème comme pièce centrale d’une nouvelle collection, il fallait y penser.

C’est en tout cas le sujet exploré par Ben Fearnley, sculpteur britannique basé à New York. Réputé pour ses illustrations en 3D et ses typographies, il créé des « Sculptmojis » qui jouent sur le mélange de la sculpture traditionnelle et des insignes modernes. En les modelant, il sublime ainsi cette forme de communication digitale qui est devenue un langage universel où l’on s’exprime avec une simple image. Le choc des cultures au premier coup d’œil… benfearnleydesign.com

Henri YADAN