Aurus Senat, berline présidentielle made in Russia

Une légende automobile venue du froid

Catégorisé comme Art de vivre
Aurus Senat

Elle est dédiée aux déplacements présidentiels officiels en Russie. La berline Aurus Senat reçoit enfin son certificat d’exportation pour les marchés européens. Construite dans les ateliers de l’usine Ford Sollers d’Elabuga, à plus de 1 000 kilomètres de Moscou, la production en série de ce véhicule hors norme débute officiellement. Piochant dans la flotte présidentielle, Vladimir Poutine en utilise un modèle blindé de 6,5 tonnes, non destiné à l’export. Parfois même en le conduisant personnellement, à travers les rues de la capitale ou de Saint-Petersbourg. En édition limitée pour créer la rareté, sa forme hybride balance entre la Mercedes de grande remise, la Bentley et la Rolls Royce.

Son nom, Aurus, est un condensé qui a fait l’objet d’un « name branding ». Aurum est issu du mot latin « or » et il est collé à celui de Russie, dans la langue de Pouchkine. Loin des 5 portes poussives de l’ère soviétique, celle-ci adopte les critères internationaux et pour rester rare, elle n’est construite qu’à 200 exemplaires par an, en version soft pour les hauts dignitaires du pays.

Développé par l’Institut Central de Recherche Scientifique et Automobile, ce véhicule dispose d’un moteur V8 de 600 ch, autant dire qu’il en a sous le capot pour offrir des accélérations improvisées et fulgurantes à son chauffeur, en cas de besoin. Une puissance utile pour passer de 0 à 100 km en 6 secondes, le tout associé à une boîte automatique de 9 rapports et une transmission intégrale. Son habitacle utilise les matériaux nobles les plus luxueux, ce qui justifie le coût initial de 246 000€. Le prix à payer pour s’élever au statut d’un chef d’état ! aurusmotors.com