Max Rovira

Kasper expose sa Main Visage au Grand Palais. Le sculpteur connu pour ses chevaux choisit de représenter sa Main Visage, une sculpture qui symbolise l’ambiguïté entre l’homme et la femme. L’œuvre à la résonance surréaliste évoque aussi les styles de Salvador Dali ou Jean Cocteau. Elle place une femme au centre d’une main, telle une ode à celles qui se font entrepreneurs ainsi qu’au pouvoir qu’elles détiennent. Entre action et réflexion, la femme prend alors forme, elle s’affirme, elle est là. Totem de sagesse ou porte bonheur de douceur et de force, la structure vit et se diffuse dans le regard des amateurs et des collectionneurs qui la contemplent. Elle se dévoile pour vous dans les allées d’Art Capital 2020, jusqu’au 16 février. grandpalais.fr

Audrey RIFFAUD