Palais Idéal du Facteur Cheval : le rêve de l’eau de Jean-Michel Othoniel

Réenchanter le réel dans l'imaginaire

Pour célébrer comme il se doit ses 110 ans de construction, à Hauterives, dans la Drôme, le Palais Idéal du Facteur Cheval fête les 110 ans de sa construction en donnant carte blanche à Jean-Michel Othoniel. Ceci, lors de l’exposition Le Rêve de l’Eau, du 15 mai au 6 novembre 2022. L’édifice surréaliste que l’on doit à un facteur qui lui a donné son nom sera alors au centre d’un évènement qui rendra hommage à cet empilage de pierres unique au monde. Fruit d’une imagination fertile et d’une volonté inébranlable, il est devenu un monument historique de premier plan, inspirant les projets les plus fous.

C’est ainsi qu’il a donné lieu aux dessins et installations de l’artiste qui met en lumière cette réalisation de l’art naïf qui n’a pas livré tous ses secrets. Le Rêve de l’Eau convoque le merveilleux qui est en nous en rendant vivant le rêve original du créateur de cette œuvre inclassable, et qui sera animée de jeux d’eau, de fontaines et de cascades. Dans un dialogue parfait, il fait entrer la création contemporaine dans cette sculpture intemporelle. Deux univers singuliers s’y rencontrent avec poésie autour de l’eau et de la lumière dans le parcours enchanteur d’un labyrinthe architectural où le songe devient réalité… facteurcheval.com

Aleksander Sacha : un solo show à la galerie Psyché Stories

Des peintures monumentales aux couleurs fluorescentes

Jules-Eugène Lenepveu, peintre du monumental, à Angers

L'enfant de la ville enfin réhabilité

Appart Renoma, le nouveau spot des rencontres artistiques

Le choc des cultures à travers une expo engagée

Galerie Vallois, un espace dédié à Jorge Miranda Carracedo

L’Art Anthropocène entre en scène

Galerie GADCOLLECTION : Jean-Daniel Lorieux fait son solo show

Des clichés qui ont fait le tour du monde

Ambassade d’Australie : hommage à l’artiste Destiny Deacon

Destin, l’art de Destiny Deacon : 30 ans de création

Fondation Vasarely : le cosmos et l’infiniment grand

Modernités Cosmiques à Aix en Provence

Cohle Gallery : l’expo “Faux Naïf” d’Adam Handler

« Love Land » une vision de l’amour dans tous ses états