John Derian, une collection d’assiettes en trompe-l’œil

Fraîche à croquer, la collection d’assiettes en trompe-l’œil de l’artiste new-yorkais John Derian évoque les images naturalistes du 18e siècle. Les artisans de ses ateliers ont repris les gravures botaniques et les images d’Epinal des siècles passés, là où l’esprit en trompe-l’œil des barbotines et des photos en sépia des débuts du 7e Art devenaient intemporelles. Sans bordure, ni fioritures, l’image s’y étale sur toute la céramique pour rendre l’effet visuel encore plus réaliste. Produite en petite série, la gamme est diffusée dans ses boutiques de Manhattan et dans quelques concept stores européens, Comme Astier de Villatte, à Paris. Les images d’archives qui nourrissent nos rêves d’évasion et de festins sont imprimées sur toutes sortes d’objets : assiettes, coupelles, plats de présentation, mugs, soucoupes, bols et plateaux. La technique picturale fait parfaitement illusion pour donner du relief à nos tables qui miseront cet été sur les plaisirs simples. johnderian.comastierdevillatte.com

Porsche 911, vos empreintes digitales sur le capot

Personnalisation extrême sur une voiture de rêve

Bona Fide x Rébecca Fabulatrice

Des oeuvres cocons pour sublimer les bougies de luxe

K-3 et Clairefontaine, une ode à l’écriture

Pour envoyer des lettres d'amour

Pierre Sauvage, Chez eux : l’art de vivre se livre

Belles tables de personnalités et bonnes idées à piquer

Iconic New York, le livre de Christopher Bliss

L'essence même de la Big Apple

Richard Ginori : fusion de l’art et de l’artisanat italien

La porcelaine conjugue savoir-faire et créativité

Circu, la chambre d’enfant fait sa révolution

Pour offrir des effets magiques aux chambres de nos chères têtes blondes, autant les décorer avec des ambiances qui reflètent leurs personnalités. Une mission...

Laurent Maugoust, designer de l’hôtel Mercure Paris Gare de Lyon Opera Bastille

Une escale 3.0 au charme fou