Fortuny, les tissus métissés et urbains

Cent cinquante ans, ça se fête !

En fier fabricant de tissus d’ameublement italien, Fortuny célèbre le siècle et demi de son fondateur avec des collections aux secrets de fabrication bien gardés. Tout a commencé  sur l’île de la Giudecca, à Venise. Depuis cette époque, rien n’a changé, ou presque, dans la manufacture maison, cœur battant de la production qui permet la confection manuelle avec des machines industrielles. Les amateurs et les touristes y défilent pour essayer de percer les secrets des matières, leurs impressions et leur luminosité qui font l’admiration des connaisseurs. Pour l’anecdote, ce fabricant iconique associe le coton, le velours, l’or et l’argent dans ses compositions.

Quant au processus créatif de la collection Imago, ses designers et scénographes se sont inspirés des villes d’envergure mondiale, comme New York, Mexico, Rabat et Paris, pour présenter les motifs d’un monde en cours de renaissance. Dessinés et peints à la main, les motifs arborent de nouvelles tonalités chatoyantes. Les teintes de roses évoquent les couchers de soleil vénitiens et les toits en terre cuite. La palette des bleus et des gris adriatiques classiques s’élargit aussi, tandis que les verts se font plus intenses que jamais. Voilà de quoi renouveler les ambiances sophistiquées de vos intérieurs élégants ! De 150€ à 450€, le mètre de tissu. fortuny.com

Le Tapis Rouge : un accessoire ultra chic pour chiens & chats

Un carré de fausse fourrure pour les chouchouter

La Grande Serre, la végétalisation des espaces de travail

La Green Addiction au bureau

Ferrari F8 Spider, pour rugir de plaisir

Une sportive décomplexée au caractère affirmé

ester & erik, les bougies festives made in Denmark

Voyages olfactifs et sensoriels

Patek Philippe Museum, 20 ans de collections horlogères à Genève

2 500 objets de rêve en display

Galerie Bénédicte Giniaux, le spot arty de Bergerac

Un écrin sélect aux œuvres inspirées

Julien Vermeulen sublime l’aspect de la plume

Un nouveau support artistique est né

Catherine de Montmarin, sculptrice d’émotions

L'imagination traduite en bronze, résine ou pâte de verre